Bien bétonner par temps chaud

Lorsque la température de l’air est supérieure à  25 °C lors de la mise en œuvre.


 

CONSÉQUENCES 

Sur le béton à l’état frais :
  •  Évaporation d’une partie de l’eau de gâchage.
  • Diminution de l’ouvrabilité du béton.
  • Accélération des temps de prise.
  • Apparition de fissures de retrait de dessiccation.
Sur le béton durci :
  •  Fissuration de retrait thermique.
  • Augmentation de la porosité du béton, qui le rend attaquable par le milieu extérieur.
  • Baisse des résistances mécaniques.
 

FACTEURS AGGRAVANTS 

  • Vitesse du vent élevée.
  • Air sec.
  • Ensoleillement direct.
 

MESURES PREVENTIVES 

  • Mettre en œuvre le béton aux heures les plus fraîches de la journée et dès son arrivée sur chantier.
  • Humidifier le support ou prévoir l’application d’un polyane.
  • Soigner la vibration.
  • Curer le béton.